Eriksson : "La victoire avant tout"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eriksson : "La victoire avant tout"

Message par Adminyassine le Sam 1 Juil - 6:23


L’Angleterre et le Portugal ont une histoire commune tellement riche qu’à l’heure de la conter, on ne sait trop par où commencer. Faut-il remonter à cette légendaire rencontre d’il y a 40 ans, entre les partenaires d’Eusebio et la formation de Sir Alf Ramsay, en demi-finale d’Angleterre 1966 ? Ou faut-il plus simplement se souvenir de la dernière confrontation entre les deux équipes ? C’était il y a deux ans, à l’EURO 2004, quand elles avaient dû patienter jusqu’à la cruelle séance des tirs au but pour se départager.

Doit-on plutôt s’intéresser au sélectionneur du Portugal, Luiz Felipe Scolari. Celui-là même dont le génie a mis fin aux espoirs anglais lors des deux dernières grandes compétitions. Celui-là encore qui vient d’effectuer un très médiatique virage à 180° alors qu’il était convoité pour succéder à Sven-Goran Eriksson. Mais les rencontres entre Scolari et l’Angleterre mériteraient tout un chapitre à elles seules.

Une des sources d’incertitude pour cette rencontre tient au parcours de l'équipe aux trois lions jusqu’en quarts de finale. Les joueurs anglais admettent eux-mêmes qu’ils n’ont pas encore réalisé un match digne d’une génération largement considérée comme la plus talentueuse qu’ait connue leur pays. "On veut toujours bien jouer. C’est juste qu’on n’a pas encore réussi à le faire dans cette compétition, avouait David Beckham cette semaine. On n’a pas encore évolué à notre meilleur niveau et on en est bien conscients. Mais on est quand même en quarts de finale de la Coupe du Monde, alors que certaines très bonnes équipes sont déjà rentrées chez elle."

"On sait qu’on peut faire mieux dans tous les aspects, confirmait Eriksson. Vous n’avez pas encore vu ce qu’on peut faire de mieux, mais j’espère que ce sera pour samedi. L’important, c’est que ça se passe bien à tous les niveaux. Chaque joueur a son importance et j’espère que tout le monde fera son travail pendant 90 minutes." Dans le même temps, le Portugal fête sa première participation à un quart de finale de Coupe du Monde de la FIFA depuis 40 ans.



Côté terrain, il paraît probable que la rencontre de samedi se jouera au milieu, où les Portugais seront affaiblis par les absences de Deco et de Costinha. David Beckham admet que la clé du match pourrait consister à garder la possession de la balle et dicter le jeu, c’est-à-dire exactement ce que l’Angleterre n’est pas parvenue à faire depuis bien longtemps. "C’est à nous de faire circuler le ballon, déclare la star anglaise. On sait qu’on en est capables, individuellement comme collectivement. A ce niveau, c’est essentiel et c’est aussi ce que feront nos adversaires. C’est dans leur nature. C’est comme ça qu’ils jouent. Ils auront certainement beaucoup la balle, mais j’espère que nous aussi."
Les couleurs
Angleterre : maillot blanc, short bleu marine, chaussettes blanches
Portugal : maillot rouge, short rouge, chaussettes rouges

Les équipes
L’Angleterre a repris des couleurs depuis que son excellent arrière droit Gary Neville s’est déclaré remis de sa blessure au mollet et apte au service. Owen Hargreaves avait admirablement remplacé le défenseur mancunien aux 80 capes contre l’Equateur. Il pourrait bien cette fois-ci prendre la place de Michael Carrick à la base du milieu de terrain. Côté portugais, Petit devrait débuter la rencontre en lieu et place de Costinha. Scolari pourrait bien demander à Luis Figo de reculer légèrement pour endosser le rôle de créateur habituellement dévolu à Deco. L'Intériste avait excellé dans ce rôle lors de son premier match à Allemagne 2006, face à l’Angola. Quant à Cristiano Ronaldo, les médecins considèrent qu’il a 80 % de chances de se remettre à temps de la blessure à la cuisse contractée au cours du match face aux Néerlandais.

Les face-à-face
Ces 45 dernières années, les deux pays se sont rencontrés 10 fois, dont quatre lors de grandes compétitions. C’est l’Angleterre qui a remporté le premier match important, en s’imposant 2-1 lors de la Coupe du Monde de la FIFA de 1966. Mais les Ibériques se sont bien vengés depuis. Après s’être imposés 1-0 à Mexique 1986, il ont remporté deux nouveaux succès en Championnat d’Europe de l’UEFA : 3-2 en 2000, puis 6 tirs au but à 5 en 2004 (2-2 à l’issue de la prolongation).

Le duel à suivre
Lors de la dernière confrontation, à l’EURO 2004, l’opposition la plus attendue était celle entre Ashley Cole et Cristiano Ronaldo. Les deux hommes étaient alors en excellente condition physique, super motivés et au sommet de leur art. Deux ans plus tard, la situation a bien changé. Suite à un pied levé de Khalid Boulahrouz, c’est en larmes que Cristiano Ronaldo a été contraint de quitter le terrain face aux Oranje. Ashley Cole est lui de retour après une longue absence pour cause de blessure.
A l’issue de la courte victoire sur l’Equateur, le Gunner a toutefois déclaré qu’il se sent "parfaitement bien et prêt à 100 %". C’est bien le moins qu’il lui faudra pour stopper le talentueux ailier portugais si ce dernier est dans un bon jour. Neville, partenaire de Cristiano Ronaldo à Manchester United, a averti son compatriote : "Le problème quand tu joues contre Cristiano, c’est que tu peux être excellent pendant 89 minutes et, à la 90ème, il te fait un coup génial. Ce n’est qu’une fois sorti du terrain alors qu’il n’a pas marqué ou amené un but, que tu peux dire si tu as bien défendu contre lui."

Ce qu’ils en pensent
Sven-Goran Eriksson, sélectionneur national de l’Angleterre : On essaie de pratiquer un beau football, mais le plus important reste de gagner les matches. Il n’y a pas de coupe pour l'équipe qui joue le meilleur football. Le Ghana a joué un football magnifique, la Côte d’Ivoire aussi, tout comme les Pays-Bas et l’Espagne. Et où sont-ils maintenant ? A la maison. Je suis prêt à n’importe quoi pour gagner la Coupe du Monde. S’il faut pratiquer un mauvais football, allons-y. Qui s’en souviendra ?
Pauleta, attaquant du Portugal : On n’a peur de personne. Si vous connaissez l’histoire de notre pays, vous devez savoir que nous sommes un peuple qui respecte les autres, qui veut être respecté et que rien n’effraie.

Adminyassine
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 209
Age : 26
Localisation : Zegangan
Date d'inscription : 05/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://zeganganworld.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum